Stories Survive Sequels (lp & cd - 2003)
Saturday, 19 June 2010 11:41

1Lumina
2 Pink Flamingos
3 Suite
4 Synthetic Plancton
5 Who Beats Bronson
6 Slon Never Eats Your Heart Out
7 Plancton Harvest
8 Skipper Trails
9 Tisina/Coda
10 Cheeraby
11 Adriatico
12 Kalimata Sexchains

Credits

Instrumentation By - Daniel Vujanic , Niko Lazarakopoulos
Recorded By, Mixed By, Mastered By, Producer - Daniel Vujanic , Niko Lazarakopoulos


Notes
co-released with german label Taping Desk-ö-Phon Mania.
this MUSIC was recorded, mixed, produced and mastered by Nikophonik/Dantrak at the Landebahn Firebeach and partically at Epark, J's Places/Pasing & Biva from March to July 2001. Some digital cuts and edits were done at the lebanonroad with Klaus. Hendric did the pre-mastering.

 


 


Reviews

After the Velvet First Floor's album (# 12) last year, the label from Brest recurrences, this time in association with the German label Taping Desk-o-Phon Mania. It's between Brest and Stuttgart a beautiful story of male friendship and shared recipes that has arisen since the meeting between Tank and Ma Cherie For Painting. The Franco-German friendship compromised by the unfortunate incident Schumacher / Battiston in Sevilla 1982 is finally resumed in colors.

Niko Lazarakopoulos, Greek citizen based in Stuttgart is a familiar place: third pensant from Ma Cherie For Painting, he's also the one behind the Velvet First Floor. Drummer with a remarkable subtlety, ingenious guitarist, he has found in MILEVA perfect complementarity with Daniel Vujanic whose bass lines and piano arrangements are a completely different altitude to pieces. By working together both on the elements of rhythmic and melodic structure, they can create through this collaboration some songs that surprise by their cohesion.

"Stories Survive Sequels" first duo album, is both clear and demanding, very affordable but never simple. MILEVA achieves the strength to live the same moment a certain melody which clearly born flaming pieces of the structure, but only if it stops for a moment, full of treasures and sound technical niceties.

On several occasions, the album takes us into an universe necessarily close to Ma Cherie For Painting which was discovered by his more personal work that Niko is undoubtedly the driving force. But the universe of MILEVA is also very familiar to the lucky fans of Do Make Say Think or especially the beautiful "Anthems For The Could Bin Pills" by KC Accidental. Is that listening to titles as exciting as "Pink Flamingo", or "Skipper Trails" or "Tisina Coda" reappear these rare moments that you run chills spine discovering a disc.

(feb. 2003, very rough automatic translation from french!)

 

 


 

chronique du 08/01/2003
Stories Survive Sequels
MILEVA
Label/distributeur : free-pop

 

Mileva est un duo de musiciens de Stuttgart dont le premier album paraît sur un label de Brest, Diesel Combustible. Stories Survive Sequels, c'est son titre, soit douze vignettes pastorales enregistrées sur un laps de temps plutôt court, est plus qu'un bel objet de studio : un petit joyau de folk-pop électro/instrumentale - une perle de culture aux couleurs délicates et changeantes.
Niko Lazakopoulos et Daniel Vujanic sont établis à Stuttgart, où ils s'adonnent aux plaisirs de la scène rock locale (au sein notamment du groupe Ma Chérie For Painting). Tous deux sont multi-instrumentistes (basses et guitares plus ou moins re-/maltraitées, piano et programmations, magnétophone et "drumkit"), et ont conjugué leurs talents pour accoucher de Stories Survive Sequels, publié récemment par le label brestois Diesel Combustible Recordings. Un album enregistré sur six mois, mixé "en 82 minutes, une durée proche de celle d'une course automobile" (ainsi que ses auteurs le précisent). Un album à la genèse bizarroïde, composé (à quatre exceptions près) et exécuté à quatre mains, mais dont les crédits recèlent certaines surprises : par exemple, Lazakopoulos est crédité d'une "voix" sur un titre apparemment instrumental, tandis que le morceau précédent, Pink Flamingos, semblait chanté sans comporter pourtant de chanteur revendiqué ; certains morceaux soi-disant composés en tandem ne font intervenir qu'un seul instrumentiste. Autant d'indices laissant supposer que la production – en l'occurrence assurée par Lazakopoulos –, comme c'est le cas chez tous les musiciens possédant leur propre structure d'enregistrement, aussi minimale soit-elle, a été étroitement intégrée au processus de composition.
Stories Survive Sequels est effectivement, d'abord, un excellent exemple de ce que les développement du home-studio permettent aujourd'hui aux musiciens de réaliser. Cela se confirme dès l'écoute au casque d'un titre comme Pink Flamingos, qui découvre des partis pris de productions plutôt audacieux : ainsi le fait que certains instruments pourtant "leaders" soient mixés d'un seul côté, en monophonie donc – et, de manière générale, un étonnant travail sur les panoramiques qui compense largement le léger aplatissement du son inhérent à la digitalisation. Quant aux morceaux pour lesquels le seul Vujanic est crédité en tant qu'instrumentiste, on comprend, à entendre le travail sur la matière sonore opéré par son acolyte, pourquoi sa composition échoit aux deux membres de Mileva. Fondé principalement sur des boucles de piano et de guitare, ce premier album est cependant davantage qu'un bel objet de studio : l'œuvre de vrais musiciens – qui, en plus, ont de l'humour, comme le dénote leur bio, par exemple : "Pour les concerts, nous allons louer des musiciens. Notre souhait : le batteur de Sonic Youth, les bassistes de TANK, les groupies de Pinao Magic, et Keith Jarrett..."
Car ces douze morceaux aux titres beaux et énigmatiques, aux tempos plutôt (indo)lents, s'avèrent surtout joliment organiques : au-delà (ou en deçà) de leur prise de son, ils renferment une riche matière. Pour la décrire en la comparant, on pourrait dire que cette musique possède la limpidité, élégante et néanmoins abrasive, d'une certaine pop anglaise dont les plus récents représentants seraient un groupe Hood (Suite), cultivant le lointain héritage de My Bloody Valentine (guitares saturées, dissonances, effets de réverbérations inversées). Un sens de l'espace et de son organisation qui rappelle d'autres experts en textures sonores, Labradford ou Tarwater. Ou encore une sensibilité musicale élargie, que l'on retrouve chez d'autres groupes d'outre-Rhin : voir les incursions vers le jazz du Tied+Tickled Trio, dont font partie certains musiciens de Notwist.

Stories Survive Sequels est donc bien de son temps, tant il apparaît comme le produit de ses derniers développements, en matière artistique autant que technologique. Mais cet album reste surtout prenant et touchant, talentueux et inspiré : moins éthérées qu'aérées, moins apathiques qu'enivrantes, ces douze pistes en sont vraiment, des pistes, intrigantes et palpitantes. Elles font de ce disque un diffuseur de mélancolie dont les effluves contrastés laissent des séquelles, survivent aux écoutes répétées.


David SANSON, revue Mouvement.

 


 

Mileva est un projet ponctuel de Niko lazakopoulos ("Ma cherie for painting") et de Daniel Vujanic (De Stale avec un autre membre de MCFP) que l'on a pu apprécier dans un show haut en couleurs lors des Dieselectriques d'octobre dernier au Vauban de Brest. Les boucles de piano minimalistes et obsédantes, les guitares et les voix atmosphériques donnent une ambiance lounge qui ne tombe jamais dans l'easy listening. Cette seizième sortie confirme le professionnalisme du seul label brestois digne de ce nom.

http://limpromptue.free.fr